Beelzebub



BEELZEBUB est aussi connu sous les noms de BAALZEBUB, ENLIL, BEL, « PIR BUB » * BAAL ZEBUL et BEELZEBUTH
Il est également connu sous le nom du Démon Goétique « BAEL », Grec Ancien ZEUS, Nordique THOR, Hindou INDRA et Baltique PERKUNAS

Ceux qui sont proches de Beelzebub savent qu'il est aussi Enlil. Cela vient de lui personnellement. Enlil était le « Bel » d'origine, qui plus tard est devenu « Baal ». « Baal » signifie « Seigneur », « Maître » « Baal le Prince ». Beelzebub/Enlil était un Dieu très populaire et très connu, et qui avait des villes nommées en son honneur avec le préfixe « Baal » partout au Moyen-Orient.

La plupart de ceux qui ont étudié l'occulte, savent qu'il est très proche de Satan et qu'ils remontent tous deux au « début des temps », ici sur terre; Enlil et Enki. Il est le demi-frère de Satan. Avec son frère Ea/Satan et Astaroth, il a fini dans les grimoires comme l'un des Princes Couronnés de l'Enfer et a été étiqueté comme « maléfique », comme l'ont été nos autres Dieux Païens.

« Baal Zebub, le Dieu Guérisseur d'Ekron, est plus tard devenu un seul mot--Beelzebub--qui est venu à représenter le mal et l'idôlatrie dans le Nouveau Testament de la Bible ».
-Extrait de « Syria » par Coleman South, 1995

Beelzebub est mieux connu en tant que Dieu des Philistins, Il a gouverné la cité d'Ekron. Il est le commandant en second de Satan. Les Anciens Philistins Le vénéraient sous le nom de « Baalzebub ». Beelzebub est le « Seigneur sur tout ce qui vole ». Partout où il était vénéré, il était connu comme le Dieu du temps et de la météorologie. Il contrôlait aussi les voies aériennes lorsque les Nephilim sont venu sur Terre. Son nom a été perverti par les hébreux pour signifier « Le Seigneur des mouches ».

Beelzebub s'occupe de régler les querelles entre Satanistes. Satan veut l'unité et Beelzebub est là pour faire respecter cette unité. Il peut être très strict car Satan n'approuve pas que les Satanistes se maudissent les uns les autres. Parmi ses nombreux niveaux de responsabilité, Beelzebub est le représentant de tout l'Orient [Extrême-Orient], les arts martiaux et la culture asiatique ont été fortement influencés par Beelzebub.

Grande Prêtresse Maxine

« Mon expérience- Je l'ai vu pour la première fois lorsque j'ai demandé son aide pour créer cette page internet sur lui. Il m'est apparu avec des cheveux blond platine et des sourcils plus foncés, vêtu d'une robe blanche. C'était la première fois que je le voyais. J'ai entendu sa voix il y a longtemps et elle était rauque, mais lorsqu'il m'a parlé récemment, elle n'était plus rauque. C'est probablement parce qu'il est libre maintenant ».

Grand Prêtre Hooded Cobra 666 :

« L'importance du titre Baal, se traduit par Roi ou Maître. Beelzebub a toujours été en relation avec la royauté, au règne, à la domination cosmique et à la plus haute autorité et a été un Dieu suprême dans la plupart des Civilisations Païennes, sous différents noms. Pour les Romains, il était Jupiter et pour les Grecs, il était Zeus, partageant les qualités éternelles du Tonnerre, du Contrôle de la Météo, de l'Autorité Royale ou de l'effusion de pouvoir et de richesse. Il est un maître de la spiritualité et accorde des dons spirituels à son peuple en même temps qu'un pouvoir matériel, ce qui est le résultat d'une compréhension spirituelle. Il est à l'origine de certains des empires, des dirigeants et des personnalités les plus importantes et les plus avancées au monde, physiquement et spirituellement, qui ont considérablement influencé l'histoire de l'humanité. Il est l'incarnation de l'autorité, mondaine et cosmique. Il a été le protecteur de nombreuses personnalités importantes sur le plan historique, comme Alexandre le Grand. Il est avec nous depuis des lustres et des lustres ».

Pour des connaissances avancées sur Beelzebub, les allégories et de nombreuses informations sur le Dieu, cliquez ici.

Les Sigles de Beelzebub :

Le hiéroglyphe Egyptien pour l'« air » et « le vent » est très similaire à l'un des sceaux de Beelzebub. L'évolution ici est évidente. Ce que je veux dire, c'est que Beelzebub est le « Prince de l'Air ». Je trouve ça écœurant de voir comment l'ennemi a dénigré nos Dieux et prétendu que Beelzebub est le « Seigneur des mouches ». De nombreux grimoires juifs ont des illustrations de mouches dégueulasses pour représenter Beelzebub, ainsi que leurs images monstrueuses pour nos autres Dieux.
J'ai également noté à plusieurs reprises dans mes études, qu'il existe peu ou pas d'informations réelles sur de nombreux peuples anciens, tels que les Avites, dont le Dieu était Adramelech. Tout ce que j'ai trouvé se trouve dans la bible judéo-chrétienne, où les hébreux les ont brutalement envahis et massacrés [génocide], comme de nombreux autres peuple non-juifs. Les bibliothèques anciennes qui ont été rasées ne contenaient pas seulement des connaissances occultes et spirituelles, elles contenaient aussi de l'histoire. Ce qui précède est un exemple flagrant d'histoire délibérément détruite et remplacée par des mensonges.

Avec la destruction du savoir ancien par les juifs et les chrétiens, presque toutes les connaissances sur Beelzebub ont disparues. Les chrétiens ont eu la liberté de blasphémer, de diffamer et de calomnier la réputation des Dieux Originels comme bon leur semblait. Comme il n'y avait plus d'opposition après le rasage des villes, le meurtre en masse des peuples « Païens », la destruction de leurs temples, de leurs bibliothèques et de leurs archives, les nouvelles générations n'avaient aucune source d'information que la bible judéo-chrétienne concernant ces Dieux.

Beelzebub/Enlil, était le Dieu qui gouvernait Nippur, une cité en Sumer qui se trouve désormais de nos jours en Irak.

Beelzebub avait ses ziggourats, sanctuaires et temples situés dans sa ville, Nippur. On voit ci-dessous des photos des vestiges de son temple. La forteresse au sommet du monticule a été construite par des excavateurs américains dans les années 1890 « pour protéger des tribus locales ». Ci-dessous, la Grande Ziggourat de Nippur et le Temple d'Enlil:

Beelzebub/Enlil est le Dieu des tempêtes, des conditions atmosphériques, du vent, de la pluie et de l'élément air. Il est également le Dieu de l'entomancie. L'entomancie est une méthode de divination qui consiste à interpréter le comportement des insectes. Beelzebub est aussi le Maître de l'Astrologie et du Zodiaque.
Son nombre est le 50

Son ziggourat de Nippur se nommait, « Fi-irn-bar-sag ». Il est le Dieu qui lance ses foudres et ses éclairs contre les ennemis de Satan. [Plus d'une église chrétienne a connu des catastrophes à l'occasion]. Il est considéré comme un Dieu gracieux qui donne la vie et la maintient, prenant soin de son peuple, des bêtes des champs, des oiseaux du ciel et des poissons de la mer. « Enlil [Beelzebub] est à la fois un Dieu de la guerre et un Dieu de la paix; un destructeur et protecteur, défenseur, celui qui restaure, bâtisseur; inimitable, hostile et très aimable ». ¹

Pour profiter de ses bienfaits, il faut entrer dans une relation correcte avec lui et Satan. Il exécute et fait appliquer les décrets de Satan.

« Enlil [Beelzebub] n'a ni peur ni crainte de l'ennemi. Une bataille qu'il entreprend est poursuivie avec une vigueur implacable jusqu'à ce qu'elle soit menée à son terme victorieux-- avec lui, il n'y a ni pardon ni retraite :
La terre hostile et non soumise- de cette terre, tu ne te détournes pas.
Si sa colère est une fois éveillée, personne ne peut l'inciter à partir ou à se calmer ».²

Enlil/Beelzebub était un « protecteur et celui qui donne la vie ». « Aussi furieux et destructeur qu'Enlil puisse être dans ses rapports avec les ennemis, aussi gracieux, bon et aimant, il peut être lorsqu'il s'agit de son propre peuple et de son pays. Il protège son peuple des invasions hostiles en l'entourant, eux et leur maison, d'une haute muraille ou en devenant pour eux, une forteresse ou une maison dont il fixe solidement les verrous afin que les hordes hostiles ne puissent ni l'escalader, ni la franchir, ni entrer par ses portes ».

« Si son peuple a besoin de pluie, il ouvre les portes du ciel, en retire les barreaux, en desserre les attaches, enlève les verrous pour que des pluies abondantes arrosent leurs champs; ou bien il peut le faire pour noyer et détruire complètement l'ennemi ».

Voici un ancien hymne sumérien adressé à Enlil/Beelzebub:³

Les portes du ciel
Les barreaux du ciel
Les fermetures du ciel
Les verrous du ciel
Tu ouvres
Tu retires
Tu desserres
Tu enlèves

« Il entretient la vie des hommes et des bêtes. En faisant ça, il ne néglige pas même le plus petit et le plus insignifiant qui fait germer, le grain c'est toi ».

Les anciens Babyloniens étaient émerveillés par la gentillesse, la protection et le soutien d'Enlil, le louant en s'exclamant « Celui qui protège [soutient] ».

Doté de pouvoirs et d'une autorité extraordinaires. L'emblème de son autorité est un sceptre pur ou lumineux qu'il porte ou tient dans ses mains ou qu'il brandit. Il agit sur l'autorité de Satan. Ce sceptre lumineux n'est cependant pas seulement un emblème d'autorité, de pouvoir et de puissance, mais aussi un stylet dans la main de Beelzebub, le scribe, par le moyen duquel il rédige le testament et inscrit les décisions de Satan.

« Les douze signes du zodiaque, l'année, les saisons, les mois et les signes du zodiaque ont tous et chacun leur début et leur fin, leurs limites ou leurs contours, leurs images ou leurs dessins : Enlil [Beelzebub] les indique et les proclame. Chacun d'entre eux à un sens et une signification : Enlil [Beelzebub] les interprète. Il le fait par 'plénitude de ses manifestations.' 'Enlil et ses Sept Manifestations.' C'est l'un des faits les plus remarquables en ce qui concerne la nature de chaque dieu, qui, à un moment ou à un autre, a joué le rôle du « Fils » dans une trinité donnée, qu'un tel dieu était considéré comme ayant « sept manifestations » de ses pouvoirs.' Elles étaient au nombre de 'sept', car ce nombre exprime la ''plénitude, la complétude, la totalité' ».4
*Ce sont les chakras

Ci-dessous un diagramme du Temple de Beelzebub à Ekron dans l'Ancienne Philistie :

*Beelzebub était connu sous le nom de « Pir Bub » par les Yezidi les Adorateurs du Diable en Irak. Ils affirment qu'il était le Dieu du Roi Ahab. [Référence : Le Culte du Diable 1919 par Isya Joseph, page 40]

L'extrait suivant est tiré de « l'Encyclopaedia Biblica; un dictionnaire critique de l'histoire littéraire, politique et religieuse, de l'archéologie, de la géographie et de l'histoire naturelle de la bible »
Volume I : A-D
par le révérend Rev. T. K. Cheyne, M.A., DD et J. Sutherland Black, M.A. LL.D.
New York, The Macmillan Company; London: Adam et Charles Black, 1899

« BAALZEBUB prend Zebub ou Myla comme nom de Dieu-mouche, un Dieu d'Ekron, dont l'oracle fut consulté par Ahaziah roi d'Israel dans sa dernière maladie. Le nom est communément expliqué par « Seigneur des mouches ». Il est vrai qu'il n'y a pas d'analogie sémitique à cela, mais Pausanias nous parle d'un Dieu qui chassait les dangereux essaims de mouches d'Olympe, et Clément d'Alexandrie atteste le culte du même Dieu à Elis et nous pouvons, si nous le voulons, interpréter le titre « Un Dieu qui envoie aussi bien qu'il enlève un fléau de mouches ». Mais regardons plus loin. Bezold pensait que dans une inscription assyrienne du XIIème siècle B.C.E. « Baal-Zabnbi » était le nom de celui qui était de Zebub. Baal-Zebub était un nom divin largement connu, adopté pour le Dieu d'Ekron. La restitution de la syllabe finale est cependant assez incertaine, et la lecture Baal-Sapuna [voir BAAL-ZEPHON, I] semble beaucoup plus probable. Winckler suggère donc, que Zebub pourrait être un nom d'une localité d'Ekron [dont l'éthymologie ne peut plus s'expliquer], par analogie de Baal-Sidon, Baal-Hermon, Baal- Lebanon. Mais on ne connait aucune localité de ce genre, et Ekron, et non une localité d'Ekron, était le territoire de Baal. C'est donc plus que probable que Baal-Zebub, « Le Seigneur des mouches » [qui n'apparaît que dans un récit très tardif, à tendance didactique prononcée], est une modification juive méprisante et peu euphonique du vrai nom, qui était probablement Baal-Zebul, 'Le Seigneur des Hautes Maisons' ».

« Il s'agit d'un titre que tout Dieu possédant un beau temple pourrait porter, et il n'était probablement pas limité au Dieu d'Ekron. La 'Haute Maison' se réfère en même temps à la demeure des Dieux, la 'montage de l'assemblée', à l'extrême nord. Il y a quelques raisons de penser que les Phéniciens connaissaient une telle demeure. La conception est implicite dans le nom divin Baal-Saphon, 'Le Seigneur du Nord' [voir BAAL-ZEPHON], et dans l'Eligie sur le roi de Tyr [Ezéchiel 28 ]; et les Philistins en avaient probablement connaissance. Quoi qu'il en soit, le narrateur hébreu tardif, ou si l'on veut, un scribe primitif, a pu s'indigner de l'application au Dieu Ekronite d'un tel titre tel que 'Le Seigneur de la haute maison' [qui lui suggérait soit le temple de Salomon, soit la demeure céleste de Yahvé et l'a remplacé par 'Seigneur des mouches', Baal-Zebub. Cette explication met en lumière trois propres noms,- JEZEBEL, ZEBUL, et ZEBULON, 'de ta [haute maison] de sainteté et de gloire.' Le même terme pourrait être appliqué à la demeure de la lune dans le ciel ».

 


Références :

¹ Sumerian Hymns and Prayers to God Nin-Ib from the Temple Library of Nippur
 par Hugo Radau
Philadelphie, publié par le Département d'Archéologie de l'Université de Pennsylvanie 1911; Page 21
² Idem, Page 23
³ Idem Page 25
4 Idem Page 27

*L'information a été transmise du Seigneur Beelzebul directement au Grand Prêtre Hooded Cobra

Retour à la page des Dieux de Haut Rang et les Princes Couronnés de l'Enfer

 

© Copyright 2004, Joy of Satan Ministries;
Library of Congress Number: 12-16457